Cathédrale de Chartres - France

Construite en partie à partir de 1145, et reconstruite en vingt-six ans après l'incendie de 1194, la cathédrale de Chartres est le monument par excellence de l'art gothique français. Sa vaste nef du plus pur style ogival, ses porches présentant d'admirables sculptures du milieu du XIIe siècle, sa chatoyante parure de vitraux des XIIe et XIIIe siècles en font un chef-d'œuvre exceptionnel et remarquablement bien conservé.
la cathédrale de Chartres inaugure la série des cathédrales « classiques » avec fenêtres hautes. La qualité du décor sculpté en fait l'une des références de l'art gothique. Son classement par l'Unesco résulte de l'exceptionnelle harmonie qui règne entre l'architecture, la sculpture et le vitrail
Le véritable trésor de la cathédrale, ce sont ses vitraux. S'étalant sur 2 600 mètres carrés en 172 baies, ils constituent le plus bel ensemble datant des XIIe et XIIIe siècles. Plus de 5 000 personnages y sont représentés. Au fil des siècles, ces vitraux avaient perdu de leur éclat, encrassés par la poussière, la pollution. Après dix ans de restauration, ils ont retrouvé cet éclat et leurs couleurs d'origine. Les rayons solaires jouent à nouveau avec leur transparence colorée. C'est beau. C'est divin. Mais il y a une baie qui surpasse toutes les autres, celle qui représente Notre-Dame de la Belle-Verrière. Cette Vierge tenant le jeune Jésus sur les genoux est représentée dans un manteau d'un bleu bien plus clair, bien plus lumineux, que celui qui figure sur tous les autres vitraux. C'est le fameux bleu de Chartres inventé au XIIe siècle à la basilique de Saint-Denis. 
La cathédrale gothique Notre-Dame de Chartres a été bâtie en un temps record : entre 1194 et 1225 ! Un exploit facilité par la réutilisation de la façade et des tours de la cathédrale romane précédente. L'élaboration des vitraux prend 15 ans supplémentaires, et plus de 3 500 statues prennent place un peu partout. Au total, dit-on, la cathédrale compte 9 000 personnages sculptés ou peints, dont 181 vierges.
Dès la consécration de la nouvelle cathédrale gothique en 1260, les pèlerins qui venaient déjà vénérer le Voile de la Vierge dans la cathédrale précédente affluent de nouveau. Ils foulent le même dallage qu'aujourd'hui (dans la plupart des autres cathédrales, il a été remplacé) et arpentent le labyrinthe toujours tracé sur le sol de la nef. Ce qui a changé depuis le XIIIe siècle, c'est la clôture du chœur réalisée entre le XVe et le XVIIe siècle, et la disparition du jubé au XVIIe siècle (comme partout ailleurs) pour que les fidèles puissent assister à la messe de visu.

Pour voir l'album , cliquez sur la photo .

Le Centre international du Vitrail de Chartres regroupe, autour de la cathédrale de Chartres, le musée du vitrail, un centre de formation professionnelle et l’école du vitrail et du patrimoine.
Le musée du vitrail, dans l’enclos de Loëns, présente une collection unique de vitraux originaux de l’époque de la Renaissance. Les vitraux des artistes contemporains sont exposés dans l’une des salles gothiques les plus remarquables de France, édifice du XIIIe siècle, classé Monument Historique. Des visites de groupes proposent de faire connaître, de façon vivante et concrète, les vitraux de la cathédrale de Chartres, l’art du vitrail à travers les expositions temporaires. Les démonstrations dans l’atelier du musée permettent de découvrir les techniques traditionnelles, les outils et les gestes du métier.
Le centre de formation professionnelle propose des stages d’initiation au vitrail, tout au long de l’année. Il forme aux nouvelles techniques de l’utilisation du verre décoratif et permet l’initiation aux savoir-faire traditionnels. Un cursus spécialisé prépare au diplôme de vitrailliste ou de restaurateur de vitraux.

L’école du vitrail et du patrimoine, installée sur le parvis de la cathédrale, dans les bâtiments construits à l’emplacement de l’ancien Hôtel-Dieu, accueille tous les publics, et propose des cours d’histoire des arts liés à la cathédrale, des séminaires d’étude, des ateliers de pratique artistique. L’école du vitrail accueille les élèves des classes, de la maternelle au collège, pour des visites et des ateliers éducatifs.