Baisse de Peirefique

 

Accès routier : De Menton, suivre l'A 8 vers l'Est jusqu'à Vintimille (Italie). Remonter la vallée de la Roya par la pénétrante, puis la RD 6204 en dépassant successivement Breil, Fontan et St-Dalmas-de-Tende. A la sortie de ce dernier village, bifurquer à gauche (RD 91) pour rejoindre le hameau de Castérino.

 

Loin des stations de ski saturées, la haute vallée de la Roya offre un beau terrain d'aventure pour la randonnée en raquettes, où bois, rochers et pentes compliquent la progression hivernales des hommes comme des animaux. 
Un plateau ensoleillé domine pourtant du haut de ses 1600m ce relief capricieux , un espace préservé aux portes de la vallée des Merveilles où la neige tombe en abondance tous les hivers. Casterino, son seul nom suffit à faire rêver les amateurs de poudreuse, à évoquer ces immenses espaces blancs aux confins de l'ancien Comté de Nice, cette longue ligne de crêtes stratégique qui fait encore frontière avec l'Italie. 

Itinéraire:

Découverte du secteur de Peïrefique, les casernes qui servirent de camp de base lors de la construction en 1882 par les Italiens des six forts du col de Tende, ainsi que la piste et les blockhaus de la baisse de Peïrefique, rappellent le contexte militaire des siècles écoulés, perceptible même sous la neige souvent abondante en altitude dans cette zone. Traverser le vallon de Castérino par une passerelle (b.367) et suivre le tracé d'une ancienne route militaire (b.368) qui monte dans une pinède. Après une série de lacets (1 815 m), la route prend une direction Nord-Est et traverse une zone dégagée où seuls poussent quelques mélèzes, juste à l'aplomb des crêtes du mont Chajol .Vous êtes dans le secteur de la baisse de Peirefique. un grand replat herbeux, faisant face à la roche de l’Abisse et au col de Tende. L’endroit sert de lieu de pâture pour les vaches et les moutons d’éleveurs de la région et d’Italie. Retour par le même sentier.

Panorama

Pour voir l'album de la randonnée, cliquez sur la photo .