Sentier Martel - Blanc ( Gorges du Verdon)

 

La plus fameuse randonnée dans les Gorges du Verdon, le Sentier Blanc-Martel (GR4), tient son nom d’Alfred-Edouard Martel et d’Isidore Blanc.Une très belle randonnée remontant le Verdon.On en prend plein les yeux du début à la fin.Le Sentier Martel, n’est pas très difficile pour des habitués de la randonnée, mais il faut être prudent et ne pas avoir peur de marcher. Toutefois, le passage le plus délicat reste les échelles Imbert (6 échelles, 252 marches), difficile à franchir pour les randonneurs sujets au vertige.

Ce parcours nécessite deux voitures, une laissée au Point Sublime et l’autre stationnée au chalet de la Maline. Vous laisserez une voiture garée au parking du point sublime. Avec l’autre voiture reprenez la départementale pour arriver au village de la Palud sur Verdon. Au centre du village, prendre à gauche en direction des gorges du Verdon et du Chalet de la Maline. Garez- vous au niveau du chalet, départ de la randonnée

Itinéraire :

Les gorges, creusées au centre d’un gigantesque plateau rocheux, sont visibles depuis le chalet et nous donnent un avant- goût de la suite à découvrir. De La Maline, le chemin descend en lacets pour rejoindre l'eau. Le sentier, mélangé de cailloux dans les zones dégagées et de terre en sous- bois, est agréable, le seul obstacle étant le passage de l’escalier dit « Pas d’Issane ». Le sentier est facilement lisible et, assez vite, vous allez croiser une balise qui vous dirigera à gauche en direction du sentier Martel et du point Sublime. Vous arrivez sur  une petite plage de galets. C’est le premier endroit où l'on atteint le bord du Verdon. Nous poursuivons le sentier du pré d’Issane, sur le côté gauche des gorges, dans une forêt omniprésente. Le dénivelé est indécis avec de petites montées fréquentes qui succèdent aux descentes.  Après avoir traversé les éboulis de Guègues, il faudra grimper vers la brèche Imbert où 6 échelles vous attendent, totalisant 252 marches d'escalier métallique pour descendre les 100 mètres de dénivelée. Ensuite le chemin remonte le long du Verdon, tantôt très haut au- dessus du cours d'eau et  tantôt très proche.  Nous reprenons le sentier dans un dénivelé d’une régularité impressionnante, sans aucune difficulté et reposant. Le pas s’allonge dans une végétation élégante et les kilomètres se font plutôt vite. Sur ce passage, vous traverserez le belvédère du Tilleul, le belvédère de dent d’Aire avec son impressionnant rocher, le belvédère de l’Escalet, le belvédère de Careile, avant d’arriver au belvédère de Trescaire.  il va falloir sortir vos lampes de poches pour traverser les deux fameux tunnels. Le premier n’est pas très long et sa traversée est courte. Le second est plus long. Ces tunnels ont été conçu à une certaine époque, dans le cadre d'aménagements hydroélectriques qui ont été abandonnés après la guerre de 1939-1945.
Vous  retrouverez le sentier et  vous arriverez au 1er parking. Vous allez le traverser  pour suivre ensuite, un petit sentier sur la gauche qui vous conduira au parking du point Sublime. 

 

 

Pour voir l'album de la randonnée, cliquez sur la photo .