Vaison la Romaine - France

Vaison la Romaine fait partie des sites incontournables du Haut Vaucluse. 
La ville, du plus haut intérêt archéologique, est scindée par la rivière de l'Ouvèze. Sur la rive droite se trouvent deux quartiers, le site de l'ancienne colonie romaine et la partie contemporaine de Vaison. Les fouilles archéologiques ont révélé d'immenses et luxueuses demeures gallo-romaines à l'agencement intérieur très élaboré. Elles étaient décorées de sols en mosaïque, de marqueterie de marbre, statues, bassins, atriums et thermes privés...Vous apercevrez lors de votre visite, que l'art de vivre était déjà raffiné et qu'ils attachaient beaucoup d'importance à la création artistique. Sur la rive gauche, adossée à un éperon rocheux, s'étend la Haute-Ville, dont les origines remontent au XIII°siècle. Au Moyen-âge, les villageois s'installèrent en hauteur, au pied du château pour se protéger des pillages et invasions.Le château est aujourd'hui en ruine, la Haute Ville forment un site pittoresque à visiter. 
La promenade dans le site de Puymin vous emmène dans un véritable quartier de la cité antique avec les rues dallées, le quartier des boutiques, « le Nymphée » château d’eau constitué de bassins aménagés, « le Sanctuaire à Portiques » monument public encadrant un grand jardin à colonnade et de riches demeures patriciennes : la Maison à l’Apollon Lauré de 2000 m2, peut-être la maison des Messii, grande famille de Vasio, avec salle à manger (triclinium), cuisine, thermes privés, toilettes (latrines), et peristyle, la maison à la tonnelle de 3000 m2 qui s’étageait sur 3 niveaux...
En traversant le parking, le site archéologique s’étale en contrebas. Longez la rue des boutiques bordée de colonnes. Découvrez les thermes publics ainsi que les domus, ‘‘riches habitations privées’’, aux dimensions exceptionnelles : la Maison du Buste en Argent, plus de 5000 m² au sol obéissant comme les maisons pompéiennes au principe de l’axialité avec une succession de pièces en enfilade, de cours et de jardins. Elle doit son nom à la découverte en 1924 d’un superbe buste en argent lamellé représentant un notable vaisonnais, ou peut-être un empereur romain du IIIe siècle, actuellement exposé au musée.
Plus loin, la Maison au Dauphin a révélé les transformations successives d’une maison modeste et rustique en une confortable maison de ville, témoignant ainsi de l’évolution de la cité de Vasio qui est progressivement passée d’un monde semi-rural au 1er siècle avant J.C. à une véritable ville gallo-romaine un siècle plus tard.
Théâtre antique :
Sa construction date très probablement du Ier siècle de notre ère, sous le règne de l’empereur Claude. Il fut creusé dans le flanc nord de la colline. Ses dimensions et sa structure permettaient d’accueillir jusqu’à 7000 spectateurs, répartis suivant une stricte hiérarchie. Restauré au cours du III ème siècle, le théâtre fut probablement utilisé jusqu’au début du IVème siècle. Les historiens avancent l’hypothèse qu’il fut détruit au début du siècle suivant, au moment du décret d’Honorius (en 407) qui ordonnait dans toutes les provinces de renverser, de briser ou d’enfouir les statues des divinités païennes. Le travail de destruction et d’oubli fut si complet qu’au début de la Renaissance il restait du monument quelques gradins et deux arceaux, signalés à diverses reprises par les savants et les voyageurs. Il faut attendre le XIXème siècle et la mise en place au niveau national d’une administration visant à inventorier les monuments de France pour que le théâtre suscite à nouveau un intérêt. 

Vue panoramique

Pour voir l'album, cliquez sur la photo .