Abbaye de Cluny - Bourgogne

L'abbaye de Cluny est fondée en 910 par Guillaume d'Aquitaine. Sa construction est achevée au milieu du XIIème siècle, au moment de son apogée. Pendant cinq siècles, jusqu'à la construction de Saint-Pierre de Rome, l'abbatiale de Cluny est le plus grand édifice religieux d'Europe (187 m de long). Une première église est construite au Xème siècle dans la tradition carolingienne. Au siècle suivant, une seconde église annonce le "premier art roman". Moins de cent ans plus tard, commence le chantier de la basilique St-Pierre-et-St-Paul.
Démolie pendant la Révolution, l'abbatiale n'a conservé qu'une partie de ses éléments. Arpentez la ville et devinez les gigantesques proportions de l'ensemble.
Cluny est un lieu où il n’y a pas à voir, au sens propre du terme, mais à imaginer l’Histoire.

L’édifice mesurait 187 m de long et 25 m de large, avec une hauteur de voûte de plus de 30m. Le chœur se terminait par une abside semi-circulaire entourée de 5 chapelles également semi-circulaires. C’est la plus grande église romane et le plus vaste édifice religieux d’Occident jusqu’à la construction, trois siècles plus tard, de St Pierre de Rome. Le grand transept, dont un bras subsiste aux trois quarts était long à lui seul comme une petite cathédrale. Il était surmonté de trois clochers. Cluny était un grand centre d’études. L’architecture et la sculpture religieuse du XIIème siècle sont largement inspirés de l’abbaye de Cluny. Ainsi, en Bourgogne, quelques superbes églises sont dites de « style clunisien » : la basilique du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial, la basilique Saint-Andoche de Saulieu, le prieuré de La Charité-sur-Loire, la cathédrale d’Autun. Cependant, à partir du XIIIème siècle, l’abbaye connaît des difficultés financières : mauvaise gestion des terres, construction de la 3ème abbatiale, charité aux pauvres et accueil d’hôtes prestigieux (comme le pape Innocent IV venu rencontrer St Louis, roi de France, en 1245), … mettent peu à peu la gestion en péril.
Après une croissance considérable de leur ordre, les moines clunisiens deviennent aussi riches et peu disciplinés que leurs prédécesseurs. Des conflits entre les prieurés apparaissent, l’autorité du pape se fait plus pesante … Au XVèmesiècle, les moines sont beaucoup moins nombreux. Les bourgeois de Cluny s’opposent aux moines à plusieurs reprises. Par la suite, les guerres de religion viennent encore affaiblir l’abbaye.
A la Révolution, l’abbaye devient bien nationale. Les tapisseries, le mobilier et les objets de culte sont vendus. L’abbaye servira de carrière de pierres pour les maisons du bourg.

Pour voir l'album de la randonnée, cliquez sur la photo .