Orange - France

Au cœur de la vallée du Rhône, le Théâtre Antique d’Orange est certainement l’un des plus beaux héritages de la Rome Impériale. Témoignage exceptionnel de l’Antiquité inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il est le théâtre le mieux conservé d’Europe. 
Il doit surtout sa renommée à son magnifique mur de scène, étonnamment préservé et unique dans le monde occidental. Haut lieu de spectacles à l’époque romaine, il l’est encore aujourd’hui pour le plus grand plaisir des mélomanes du monde entier.
« La plus belle muraille de mon royaume ». C'est en ces mots que Louis XIV qualifiait l’imposante façade du théâtre, de 103 mètres de long, 1,80 mètre d'épaisseur et 37 mètres de hauteur. Le mur de scène avait une importance considérable puisqu’il contribuait à la bonne diffusion du son et constituait le seul décor architectural du théâtre. Il n’évoluait pas pendant la représentation, mais certains éléments mobiles et accessoires étaient installés pour créer l’illusion de mouvement, d’espace et de perspective. Le mur était richement décoré de plaques de marbres multicolores, de statues dans des niches, de frises et de colonnes. La niche centrale abrite la statue impériale d'Auguste de 3,55 mètres de haut. Cette niche accueillait très certainement une représentation d’Apollon et il est probable que l’empereur triomphant ne lui ait été substitué que dans un deuxième temps. Il est vêtu du manteau de général, le paludamentum imperatoris et tient son bâton de commandement. Il rappelle à tous que, pour préserver la paix romaine, il faut respecter ses lois. Pouvant accueillir 10 000 spectateurs, les gradins sont bâtis à flanc de colline pour en faciliter la construction et la solidité.

Autre témoignage de la grandeur romaine à Orange, l’Arc de Triomphe est également inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s'agit en fait d'un arc urbain à caractère commémoratif servant de porte à l'entrée de la ville et non d'un arc de triomphe dans la mesure où les triomphes étaient exclusivement célébrés à Rome. Érigé en hommage aux vétérans de la IIe Légion gallique qui avaient fondé la ville, c'est un monument exceptionnel de l'art romain provençal. Constitué d’une porte monumentale à trois baies et d’un double attique, il est agrémenté d’un riche décor de panneaux d’armes : boucliers, casques, enseignes…

Pour voir l'album, cliquez sur la photo .