Seville - Alcazar et la cathédrale - Espagne

Les deuxbâtiments constituent un admirable ensemble monumental au cœur même de Séville, apportant un témoignage exceptionnel sur la civilisation des Almohades et sur l'Andalousie chrétienne, toute pénétrée d'influences maures depuis la Reconquête de 1248 jusqu'au XVIe siècle. Le minaret de la Giralda, chef-d'œuvre de l'architecture almohade, jouxte la cathédrale à cinq nefs, qui est le plus grand édifice gothique d'Europe et abrite le gigantesque tombeau de Christophe Colomb.

Fondée en 1403 à l'emplacement d'une ancienne mosquée, la Cathédrale, construite en style gothique et Renaissance, couvre sept siècles d'histoire. Avec ses cinq nefs c'est le plus grand édifice gothique d'Europe. Sa tour campanaire, la Giralda, était l'ancien minaret de la mosquée, un chef-d'œuvre de l'architecture almohade et est aujourd'hui un exemple important du syncrétisme culturel grâce à la section supérieure de la tour, conçue à l'époque de la Renaissance par Hernán Ruiz. Sa "salle capitulaire" est le premier exemple connu de l'utilisation d'un plan de sol elliptique dans le monde occidental. Depuis sa création, la Cathédrale continue d'être utilisée à des fins religieuses.

Panorama cathédrale

Panorama Giralda Ouest

Panorama Place d'Espagne

 

Pour voir l'album , cliquez sur la photo .


Le noyau central de l'Alcázar a été construit au Xe siècle en tant que palais du gouverneur musulman et est utilisé aujourd'hui encore comme résidence de la famille royale espagnole dans cette ville, conservant ainsi la même fonction que celle pour laquelle elle avait été initialement prévue : celle de résidence de monarques et de chefs d'Etat. Construit et reconstruit depuis le début du Moyen Âge jusqu'à nos jours, il consiste en un groupe d'édifices somptueux et de grands jardins. L'Alcázar offre un rare condensé de cultures où coexistent les réalisations du palais almohade original - comme le "Patio del Yeso" ou les "Jardines del Crucero" - avec le Palacio de Pedro I représentant l'art mudéjar espagnol, ainsi que d'autres constructions illustrant tous les styles culturels depuis la Renaissance jusqu'au néoclassicisme. (Source : Site UNESCO - Site visité en 2011)