Le palau Güell

La résidence urbaine de la famille Güell (1886-1888) a confirmé le talent de Gaudí pour créer des atmosphères particulières. Ainsi, les écuries, au sous-sol, démontrent les possibilités de la brique, aussi bien en tant que matériau de construction qu’en tant que support de création ; le long de l’escalier se fraie un chemin à travers les différents étages du bâtiment ; et la grande salle centrale est surmontée d’un dôme parabolique qui traverse tout l’édifice pour émerger en forme de cône sur la terrasse, entourée de cheminées sculptées sur lesquelles Gaudí a utilisé pour la première fois la technique du trencadis. Point départ des de mécénat entre Eusebi Güell et l’architecte Antoni Gaudí, le Palau Güell fut la première commande importante que l’industriel passa à l’artiste. Construit entre 1886 et 1888, c'est un magnifique exemple d’architecture moderniste à usage domestique doté de la combinaison innovante de fonctionnalité et de design que Gaudí avait pour habitude d'appliquer à ses œuvres. L’édifice se trouve dans la rue Nou de la Rambla, l'une des plus emblématiques du Raval. Le choix du lieu est insolite, étant donné qu'une grande partie de la bourgeoisie s'installait à l'époque dans l’Eixample. Ainsi, l’édifice se démarque comme un bijou unique et une rare étincelle parmi les maisons plus basses et simples de son entourage. En pleine étape orientaliste, Gaudí s'inspira  de l’art islamique, plus particulièrement mudéjar et nasride, pour créer ce palais. D'où l’abondance de carreaux en céramique, d'arcs mitraux et les finitions en forme de coupole et de kiosque. Il est également considéré comme l'un des premiers édifices del’Art nouveau au monde en raison des formes végétales et organiques qui s’inspiraient de la nature. Ainsi donc, l’édifice constitue une combinaison parfaite entre lumière, espace et volume.

Pour voir l'album , cliquez sur la photo

 

Les oeuvres de Gaudi à Barcelone

Les œuvres  construits par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926), à Barcelone ou à proximité, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en 1984 témoignent de la contribution créative exceptionnelle de Gaudí au développement de l’architecture et des techniques de construction à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Ces monuments sont l’expression d’un style à la fois éclectique et très personnel qui s’est donné libre cours non seulement dans l’architecture mais aussi dans l’art des jardins, la sculpture et toutes les formes d’arts décoratifs.

 

Antoni Gaudi est un artiste majeur du XXe et du XIXe siècle. Gaudi est né en 1852 à Reus en Catalogne et il est mort à Barcelone en 1926 renversé par un tramway. Cet architecte aussi original que fantasque se distingue de tous les autres grâce à ses créations tantôt colorées, tantôt ultra stylisées. Pionnier de l’art nouveau en Espagne, il a marqué les esprits de sa vie et des oeuvres. Focus sur ses plus belles oeuvres.

 

Sagrada familia

La Sagrada Familia est l'une des oeuvres les plus connues de Antoni Gaudí dans Barcelone. C'est une Basilique gigantesque dont la construction a débuté en 1882. Gaudí faisait preuve d'une présence très active dans la direction des travaux de la Sagrada Familia, jusqu'à sa mort en 1926. Il demandait souvent à ce que le travail soit modifié ou ajusté jusqu'à ce qu'il corresponde exactement à ce qu'il avait en tête. Cependant aujourd'hui, tout en suivant son idée grâce aux dessins réalisés, l'oeuvre est ouverte aux interprétations. L'édifice est toujours en construction alors soyez prêts à voir des échafaudages en cours lors de votre visite. Mais c'est aussi ce côté chantier qui rend cette oeuvre intéressante. C'est un monument sincèrement impressionnant et à ne pas manquer lorsque vous visitez Barcelone.

 

Pour voir l'album , cliquez sur la photo