Cordoue -Espagne

La période glorieuse de Cordoue a commencé au VIIIe siècle quand elle a été conquise par les Maures et qu'ont été construits quelque 300 mosquées et d'innombrables palais et édifices publics, rivalisant avec les splendeurs de Constantinople, Damas et Bagdad. Au XIIIe siècle, sous Ferdinand III le Saint, la Grande Mosquée de Cordoue a été transformée en cathédrale et de nouvelles constructions défensives ont été édifiées, notamment l'Alcazar de los Reyes Cristianos et la tour-forteresse de la Calahorra.

En 711, après la très belle victoire de Guadelete, la ville tomba aux mains des Maures, avec à leur tête Tarik ibn Zayid. Quand Abd al Rahman 1er fut déposé par le calife de Damas en 756, il installa sa cour à Cordoue et ouvrit la période de gloire de l'histoire de la ville. Cordoue devint le centre d'un grand royaume connu pour sa supériorité artistique et intellectuelle et aussi pour sa tolérance envers les différentes religions. Le califat de Cordoue s'effondra après une très brutale guerre civile qui dura de 1009 à 1031 et la grande mosquée est le seul monument de sa période glorieuse à avoir survécu. Avec l'accession au pouvoir des Almoravides et des Almohades qui s'ensuivit, Cordoue devenue capitale d'AI Andalus retrouva au 12ème siècle une grande partie de sa gloire passée.

En 1236, la ville était prise par Ferdinand III le Saint et Cordoue entra à nouveau dans le monde chrétien. La grande mosquée devint la cathédrale et comme le commandait sa position de ville frontière constamment menacée par les attaques maures, de nouvelles structures défensives furent édifiées dont l'Alcazar de los Reyes Cristianos (forteresse), et la tour Fortaleza de la Calahorra. (Source : Site UNESCO - Site visité en 2011)

Pour voir l'album de la randonnée, cliquez sur la photo .