Cratère et parc du Ngorongoro - TANZANIE

La zone de conservation de Ngorongoro s’étend sur de vastes étendues de prairies, de brousses et de forêts d’altitude. elle comprend le spectaculaire cratère du Ngorongoro, la plus grande caldeira du monde. Le bien revêt une importance mondiale pour la conservation de la biodiversité, du fait de la présence d’espèces menacées à l’échelle mondiale, de la densité de la faune sauvage qui y vit tout au long de l’année, et de la migration annuelle des gnous, zèbres, gazelles de Thomson et gazelles de Grant et autres ongulés vers les plaines du nord. Des fouilles archéologiques de grande envergure ont livré une longue séquence de traces de l’évolution humaine et de la dynamique homme-environnement dont des empreintes de pas fossilisées datant de 3.6 millions d’années.

Le paysage extraordinaire du cratère de Ngorongoro, avec sa spectaculaire concentration de faune sauvage, est l’une des plus grandes merveilles naturelles de la planète. Je fus émerveillé par la beauté des animaux sauvages .Impressionné aussi par ce cratère large de plus de 20 km . L’ensemble constitue un phénomène naturel d’une beauté véritablement exceptionnelle.

Panorama 01

Panorama 02

Pour voir l'album , cliquez sur la photo .

RECIT DE CETTE JOURNEE

Le parc du Ngorongoro est un cratère de plus de 20 km de diamètre aux flancs relativement escarpés. La concentration en vie animale sauvage y est la plus importante du monde. Au bout d’une trentaine de minutes de route, les deux 4 x 4 arrivent à l’entrée. Notre guide, après avoir collationné l’argent obligatoire à l’accès (il me faudra débourser 250 dollars pour les 3 parcs), nous entamons une bonne montée sur une large piste. Arrivé sur la crête, nous nous arrêtons.

Tous les superlatifs fusent de nos bouches tellement ce cratère est magnifique. Je profite pour faire mon panorama. Retour dans les voitures, nous roulons une bonne vingtaine de minutes sur la crête avant d’entamer notre descente au cœur du parc. En fin de matinée, nous prenons contact avec nos 1ers fauves : des lionnes. Celles-ci ne sont pas farouches et profitent de l’ombre des véhicules pour se coucher. Tous les animaux sont magnifiques, même les hyènes dégagent une certaine beauté.

La fin de journée approche, il nous faut prendre la direction de notre nouveau gîte et nous serons pas déçus. Bienvenue au lodge Ndutu. Placé en plein milieu du parc, la vue y est grandiose  avec cette lumière déclinante .Je pose mes sacs et je ressors pour continuer à contempler le paysage. Et, à 400m de ma chambre, je vois un éléphant, puis une girafe et des Diks diks. Quelle spectacle !.Avec le groupe, un autre spectacle nous attend : le coucher de soleil………..

Pour voir l'album , cliquez sur la photo